Expositions professionnelles aux pesticides et cancer de la prostate : l’Anses rend son premier rapport d’expertise pour la reconnaissance des maladies professionnelles

L’Agence nationale (FRANCE) de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a rendu son premier rapport d’expertise pour la reconnaissance des maladies professionnelles.

On peut notamment y lire "A l’issue des étapes IIIa et IIIb, les analyses conduites amènent les experts à conclure qu’au regard de la littérature disponible au moment de la réalisation de ces travaux, il existe bien un excès de risque de cancer de la prostate chez les personnes exposées aux pesticides et qu’il est probable que cet excès de risque soit imputable à l’exposition aux pesticides, sans qu’il soit possible d’identifier précisément les substances et familles de substances impliquées. La relation causale entre chlordécone et risque de cancer de la prostate est également jugée probable, sur la base d’un excès de risque de cancer de la prostate chez les personnes exposées au chlordécone dans la seule étude disponible Karuprostate et de données toxicologiques et mécanistiques plausibles biologiquement".

Pour consulter la nouvelle de l'ANSES et le rapport complet, c'est ICI.

Crédit photo : Actualité de l'ANSES
Épandage de pesticides
Publié le