Comité de la sécurité alimentaire mondiale, 49e session; évènement parallèle 9

"CFS 49: Human Rights, Nutrition and Law: Keys to Transform Food Systems"

Le 13 octobre dernier, la FAO, l’Université Laval, l'OMS, l'UNICEF, l'IDLO et UN Nutrition ont tenu, avec succès, un évènement parallèle lors de la 49e Session du CFS (Committee on World Food Security), dont le sujet principal portait sur les droits de la personne, la nutrition et la loi : les clés de la transformation de nos systèmes alimentaires. ("Human Rights, Nutrition and Law: Keys to Transform Food Systems")

Stineke Oenema, secrétaire exécutive de UN Nutrition était modératrice de l’évènement. Dans ses remarques préliminaires, elle met de l’avant l’établissement d’une communauté de pratique sous la gouvernance de UN Nutrition sur le sujet de la nutrition, les droits de la personne et la loi.

La professeure Geneviève Parent, titulaire de la Chaire DDSA de l’université Laval, et Margret Vidar, conseillère juridique de la FAO, ont lancé les présentations en donnant un aperçu du contenu de l’évènement et en résumant les observations principales de la plus récente publication juridique de la FAO soit «  Transforming agri-food systems - Legislative interventions for improved nutrition and sustainability - Preliminary version for public consultation ». En exposant l’ampleur des structures juridiques du milieu agroalimentaire, tant au niveau international, national et régional, elles désirent sensibiliser les acteurs des différents milieux quant au rôle central de celles-ci dans une transition vers des systèmes alimentaires durables.

Karin Engelhardt, scientifique en nutrition de l’OMS, poursuit en présentant les considérations éthiques et l’approche fondée sur les droits de la personne dans le cadre normatif d’implantation de politiques fiscales, de politiques alimentaires et nutritionnelles ainsi que de politiques concernant le marketing alimentaire et l’étiquetage nutritionnel. La chercheure a fait le lien entre le cadre actuel et les nouvelles lignes directrices de la CFS : Voluntary Guidelines on Food Systems and Nutrition.

Ensuite, cinq panellistes de la LMIC ont discuté du rôle des droits de la personne et du cadre législatif dans le cheminement de la transformation des systèmes alimentaires. Ils ont partagés de leur expérience sur différents sujets et problématiques concernant les droits de la personne, le droit à l’alimentation et la nutrition, en passant par l’expérience de l’Amérique Latine avec le cadre juridique structurant la sécurité alimentaire et la nutrition (Juan García y Cebolla), le système d’étiquetage basé sur les couleurs des feux de circulation sur les breuvages au Sri Lanka (Lakshman Gamlath) l’arrêt de la Cour suprême de l’Inde sur le droit à l’alimentation et l’acte national sur la sécurité alimentaire (Dipa Sinha), les litiges stratégiques afin de promouvoir la réglementation du marketing alimentaire chez les enfants en Uganda (David Kabanda), et finalement sur des approches basées sur les droits de la personne en matière de nutrition et de sécurité alimentaire développées à partir d’études sur le  VIH/SIDA (Allan Achesa Maleche).

Les discussions ont souligné l’importance des cadres législatifs dans l’avancement et l’atteinte d’une transformation exhaustive des systèmes alimentaires, supportés par une approche fondée sur les droits de la personne. Les différents participants ont également échangé et partagé leur vision et leurs perspectives quant à ces changements.

En réflexion finale, les experts juridiques des organisations multilatérales (Katherine Shats de l’UNICEF, Maria Chiara Campisi de l’IDLO, Margret Vidar de la FAO et Kate Robertson de l’OMS) ont résumé les points saillants de l’évènement en s’assurant d’inclure les considérations suivantes : la perspective des droits de l’enfant, l’importance des principes de participation et d’inclusion des diverses partenaires et un appel à de plus amples travaux dans le champ de la transformation du cadre juridique actuel dans les secteurs de l’alimentation et de la nutrition.

Plus d’informations quant à l’évènement sont disponible sur le site de la CFS :

https://www.fao.org/cfs/plenary/cfs49/side-events

Le dépliant de l’évènement se trouve ici 

Vous avez manqué cet évènement ? L’enregistrement est disponiblie ici 

Pour le résumé officiel en anglais

 

CFS 49 side event 9https://www.fao.org/fileadmin/templates/cfs/CFS49/SideEvents/Flyer_CFS49_sSide_event_Human_Rights_Nutrition_and_Law__13_October_2021.pdf
Publié le